4 jours de rando-trail dans les gorges du Verdon

4 jours de rando-trail dans les gorges du Verdon

Thématiques

Creusées par l’eau sur des millions d’années, les gorges du Verdon forment un terrain de choix pour profiter des reliefs en toute saison. La promesse de pouvoir s’échapper quelques jours au soleil pour parcourir les sentiers dans des paysages sauvages dont les roches, les plis et les fissures témoignent du passé. On a profité de l'occasion pour tester la gamme randonnée-trailRossignol, partenaire de cette aventure. Au programme : 4 jours, 83 kilomètres et un itinéraire pour traverser les Gorges par le sentier mythique Blanc-Martel. Prêt(e)s à nous suivre ?

Table des matières

Itinéraire de rando-trail dans les Gorges du Verdon

[see_also]Ça va vous plaire : Recto Verso : la carte-méthode pour organiser simplement vos aventures en pleine nature[/see_also]

Le Grand Canyon français

On a choisi le Verdon pour trois raisons précises : trouver du soleil en avril, profiter du calme de la Provence hors-saison et avoir de la chance de faire une rando-trail dans un lieu où l’histoire géologique est visible dans sa beauté la plus pure. La rivière a formé ici de spectaculaires gorges dans un paysage sauvage au relief tourmenté. On l’appelle même le «Grand Canyon français». Rien que ça. Côté couleur, il a plutôt des airs de Yosemite.

« Ici, c’est plus que loin, c’est ailleurs. » Ces mots de l’écrivain Jean Giono reflètent parfaitement la beauté mystique du lieu. Après avoir subi de multiples bouleversements - notamment la fin des glaciations et une érosion importante - les gorges du Verdon telles que nous les voyons aujourd'hui atteignent 700 mètres de profondeur, de 6 à 100 mètres de large et 20 kilomètres de long.  

Le Parc naturel régional du Verdon protège et valorise 180 000 hectares d’un patrimoine naturel exceptionnel, où se mêlent les influences climatiques alpines et provençales. Ce territoire abrite près de 2 200 espèces de plantes (dont de nombreuses endémiques) soit 1/3 de la flore française. Les falaises offrent notamment aux rapaces, comme l’emblématique Vautour fauve, des conditions de vie idéales.

[row][col_two]

L'histoire des gorges du Verdon
L'histoire des gorges du Verdon

La randonnée dans les gorges du Verdon

Pour la rando, il y en a pour tous les goûts et tous les niveaux. On peut commencer doucement en évoquant le sentier du Pêcheur, adapté à toutes et à tous avec ses 2h30 de marche et un dénivelé de 300 mètres pour 6 kilomètres au total. Le Sentier de l’Imbut, avec 600 D+ sur 13 kilomètres est souvent emprunté également. De notre côté, a choisi le Sentier Blanc-Martel, un itinéraire estimé à 6 heures, pour 350 mètres de dénivelé sur 15 kilomètres.

Détail à savoir : le camping sauvage, sous quelque forme que ce soit (tente, caravaning…), est interdit sur les berges des lacs et dans les gorges. Pour plus de détails, on vous remet notre guide complet de la règlementation du bivouac en France.

Niveau météo, les gorges du Verdon bénéficie d'un climat méditerranéen. Évitez simplement de partir entre janvier et février, le climat est souvent très mauvais. À contrario, le thermomètre peut grimper jusqu'à 27° entre mai et septembre, et le climat est globalement très bon. En avril, c'est top aussi (la preuve en images) !

Pour cette randonnée, nous sommes passé par les gorges du Verdon
Nous sommes en randonnée dans les gorges du Verdon

Notre itinéraire à travers le Verdon

  1. Durée : 4 jours
  2. Difficulté : Difficile / Intermédiaire
  3. Type : Itinérance (gare à gare)
  4. Distance : 83 km
  5. Dénivelé : 3200 D+
  6. Départ : Rougon - Arrivée : Bauduen

C'est le grand départ de la randonnée dans les gorges du Verdon

→ Jour 1

19 km / 850 D+ / 720 D-

Au programme du premier jour, 19 kilomètres de rando-trail dans les gorges du Verdon. L’idée est d’alterner les deux pratiques en fonction des portions. On entame par le sentier Blanc-Martel, une référence dans la région. À mi-parcours, on s’engouffre dans des tunnels creusés dans les falaises : le tunnel du Baou et celui du Trescaire. Après une longue journée, on atteint le chalet de la Maline, seul hébergement du parc, aux alentours de 20 heures.

Les gorges du Verdon, quelques bateaux et une eau turquoise

→ Jour 2

25 km / 1 100 D+ / 1 250 D-

La journée s’annonce sportive : 25 kilomètres et 1 100 mètres de dénivelé positif pour grimper sur les hauteurs du plateau de Barbin, duquel on pourra admirer le lac de Sainte-Croix. On atteint rapidement le point culminant de notre aventure : la crête d’Ourbes et ses 1 200 mètres d’altitude. L'arrivée à Moustiers, village typique de Provence, se fait en fin de journée.

Vue sur les gorges du Verdon
Point culminant des gorges du Verdon

→ Jour 3

26,2 km / 1 010 D+ / 1 270 D-

C’est le dimanche de Pâques. Les chants religieux qui s’échappent de la chapelle de Moustiers-Sainte-Marie nous sortent du lit. La chaleur nous pousse tout droit vers le lac de Sainte-Croix, qui nous faisait déjà de l’œil la veille, pour une baignade bien méritée dans son eau turquoise. Après pas mal de dénivelé dans les sentiers, on redescend se baigner dans l’eau glaciale avant de reprendre la route jusqu’aux Salles-sur-Verdon, notre dernière étape.

Coup de chaud dans les gorges du Verdon

→ Jour 4

13 km / 230 D+ / 240 D-

La dernière portion, beaucoup plus courte et plus tranquille, nous emmène jusqu’au village de Bauduen. L’occasion de courir et de se faire plaisir une dernière fois en pleine nature. On se baigne en attendant le taxi qui doit nous emmener à la gare des Arcs - Draguignan. Derniers instants sur le quai. Le soleil, le sable et la fatigue ont aussi laissé des traces sur nos visages. Par les fenêtres du train de nuit qui nous ramène chez nous, le paysage continue de défiler à la lueur de la lune.

Train de nuit après la randonnée des gorges du Verdon

Village dans les gorges du Verdon
Train de nuit après la randonnée des gorges du Verdon

Bon à savoir

  1. Les points d’eau ne sont pas très nombreux sur l’itinéraire. Pensez donc à bien vous ravitailler quand vous passez devant une source. On vous conseille de prendre au moins 2 litres d’eau par jour par personne, et de bivouaquer non loin d'une source pour avoir de quoi cuisiner.
  2. Amenez une lampe de poche pour vous éclairer dans les tunnels, si vous faîtes le sentier Blanc-Martel ou le sentier des Basses-Gorges !
  3. Si vous ne voulez pas être mal reçu par le gardien du chalet de la Maline, pensez à filtrer l'eau des gorges du Verdon pour remplir vos gourdes.
  4. Pour cette randonnée dans les gorges du Verdon, on s’est servi principalement de la carte IGN 3442OT "Gorges du Verdon / Moustiers-Sainte-Marie/ Lac de Sainte-Croix".
Pensez à bien remplir votre gourde
Village dans les gorges du Verdon

Les 10 essentiels matos pour de la rando-trail

  1. Un petit sac à dos léger, près du corps et fonctionnel. Sur cette aventure, on portait le sac à dos Escaper 25L de chez Rossignol
  2. Des bâtons de marche (les plus légers possibles)
  3. Un collant pour les matinées fraîches
  4. Un pantalon convertible en short
  5. Un t-shirt respirant
  6. Une veste et une doudoune légère en cas de changements de températures. Sur cette aventure, on a testé la gamme SKPR de Rossignol
  7. Une cape de pluie
  8. Une bonne paire de chaussures de rando-trail (basse, souples mais avec une semelle rigide). Sur cette aventure, on portait la paire SKPR de Rossignol
  9. Un cache-cou
  10. Des lunettes de soleil

Pensez aussi au matériel de base : un téléphone chargé, une batterie externe, une carte, une boussole, de l'argent en liquide, une pièce d'identité, une lampe frontale, une couverture de survie, une trousse de secours, une gourde et un filtre à eau...

Comment se rendre dans les gorges du Verdon ?

En train

Les principales gares SNCF pour accéder aux sentiers de randonnée dans les gorges du Verdon :

  • Gare SNCF Les Arcs - Draguignan
  • Gare TGV d'Aix-en-Provence

En bus

  • Depuis septembre 2018, la Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur a rassemblé ses réseaux de transports sous la marque ZOU ! Vous trouverez le détail sur leur site en cliquant ici.
  • La navette Blanc-Martel : permet aux randonneurs d'accéder aux sentiers au cœur des Gorges du Verdon, dont le célèbre sentier Blanc-Martel. Ce sentier n'étant pas une boucle, la navette permet de relier les points de départ et d'arrivée.  Plus d'infos en cliquant ici.
Moyen de transports pour la randonnée dans les gorges du Verdon

Photos : Cécile Chabert

Les liens utiles pour organiser votre randonnée dans les gorges du Verdon

  1. Site du parc
  2. Les règles à suivre au coeurs du Parc
  3. Le détail de l’itinéraire sur Komoot
  4. Géoportail : le portail national de la connaissance du territoire mis en œuvre par l'IGN

Coffret RV

Recto Verso : le point de départ de l'aventure en France

Retrouvez cet itinéraire et plus d'une centaines d'autres dans nos packs d'extensions Recto Verso©

40.00€
Découvrir

Plus de guides en vous inscrivant à la Newsletter Recto Verso

On ne vendra jamais votre adresse. Newsletter envoyée toutes les deux semaines. Désabonnement en un clic.

Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.

Partager

https://www.rectoverso.co/itineraires/randonnee-trail-gorges-verdon

Merci d'avoir lu cet article

Cela fait 10 ans qu'on parcourt la France et l'Europe de long en large et en travers. Pour découvrir de nouveaux horizons par vous même et soutenir notre média, découvrez nos coffrets Recto Verso

Bivouac spontané
Photos :
En partenariat avec

Thématiques

France

Partager

https://www.rectoverso.co/itineraires/randonnee-trail-gorges-verdon

Découvrez 3 autres itinéraires

Le Tour des Fiz : 4 jours de rando au cœur de l’automne

Un itinéraire réalisé par Recto Verso

Des Alpes à la Méditerranée : 5 jours de gravel entre la France et l’Italie

Un itinéraire réalisé par Ashley Parsons

3 jours de randonnée dans les Gorges de l’Auvézère, en Dordogne

Un itinéraire réalisé par Eva Emmanuelidis