Trois jours de randonnée dans le massif des Bauges, en Savoie

Trois jours de randonnée dans le massif des Bauges, en Savoie

Thématiques

No items found.

L'été prend fin, l'automne arrive. Le temps se rafraichit et les jours raccourcissent. Pas question de remiser nos chaussures de marche au placard pour autant : l'arrière-saison est idéale pour randonner et profiter du calme revenu dans les montagnes. En octobre dernier, nous avons ainsi quitté Paris pour la Savoie afin de découvrir le Parc naturel régional du massif des Bauges sur les conseils de Chambéry Montagnes. Retrouvez ici toutes les infos pour trois jours en itinérance avec nuits en bivouac et refuges non-gardés dans un massif préservé et sauvage.

Table des matières

Le massif des Bauges est une destination toute choisie pour la randonnée
Ça va vous plaire : Recto Verso : la carte-méthode pour organiser simplement vos aventures en pleine nature

14 sommets à 2000 m aux couleurs de l’automne

Depuis que Jessy Vidon-Geni et Loris Poussin nous ont raconté leur traversée des Bauges par ses plus hauts sommets, ce massif situé entre Annecy et Chambéry, porte d’entrée des Alpes, figurait en bonne place sur notre liste des grands espaces à découvrir en randonnée. Si son point culminant dépasse tout juste les 2 200 mètres d’altitude, ce massif des Préalpes au caractère authentique compte tout de même 14 montagnes de plus de 2 000 mètres. De quoi rivaliser avec les 14 plus hauts sommets de la planète… de plus de 8 000 mètres ! C’est aussi un territoire confidentiel, une destination discrète, qui nous réserve de belles surprises à travers l’exploration et l’expérience de l’itinérance.

Une région d'exception

Au-delà de cette histoire, c'est toute l'identité des Bauges qui nous attirait : ses alpages, ses forêts, ses petites cabanes perchées, ses fromages, ses crêtes vertigineuses et son parc naturel régional. Créé en 1995, ce dernier est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Il a d'ailleurs obtenu en 2011 le Label Geoparc qui distingue des territoires à la géologie remarquable où sont menées des actions de protection et de valorisation. On peut y observer (à distance !) des espèces sauvages, emblématiques et pour certaines protégées comme le chamois, le mouflon et le tétras-lyre.

Une randonnée dans le massif des Bauges aux couleurs de l'automne

Réveil après une bonne journée de randonnée dans le massif des Bauges

Sublime en automne

Les sommets accessibles du massif (qui ne sont pas des « montagnes à vaches » pour autant, comme on dit dans la région) offrent une ambiance de moyenne-montagne tout en conservant une météo relativement clémente toute l’année. Bien sûr, plus on prend de l'altitude plus le climat est rude, et la prudence de mise. Mais avec un automne sec et des températures qui peuvent encore atteindre 20°C en plaine, les Bauges permettent de randonner de septembre à novembre, après la chaleur de l'été et avant que la neige ne s'invite sur les sommets. Les sentiers sont alors désertés par les marcheurs et les patous ! On profite alors de panoramas exceptionnels baignés de cette lumière automnale si particulière.

Des paysages somptueux lors de notre randonnée dans le massif des Bauges

500 km de sentiers de randonnée

Côté randonnée, le massif des Bauges présente quelques atouts. Ou plutôt 500, comme le nombre de kilomètres de sentier qu'on peut y trouver.  Ce réseau permet de partir à la journée ou pour des treks en itinérance, avec des traversées de ville à ville. C'est un des principaux points positifs de ce massif situé entre Chambéry, Aix-les-Bains et Annecy (trois "villes-portes" du Parc) : un dépaysement garanti sans jamais trop s'éloigner des agglomérations et des transports.

Parmi les itinéraires recommandés, on peut citer le GRP® Tour des Bauges (6 jours, 89 kilomètres), une boucle au départ de la Féclaz (depuis la station Savoie Grand Revard, premier domaine nordique de France avec ses 150 km de pistes), le GRP® Tour de Banc Plat (2 jours, 17 kilomètres) qui permet de réaliser en option l'ascension du Trélod, ou encore le GR® des Grands Lacs (5 jours, 80 kilomètres) pour relier le lac d'Annecy au lac du Bourget (les deux plus grands lacs naturels de France) en passant par le cœur du parc naturel régional du massif des Bauges.

Notre itinéraire de randonnée dans le massif des Bauges

  1. Durée : 3 jours
  2. Difficulté : intermédiaire
  3. Type : retour à la gare de départ
  4. Distance : 30,3 km
  5. Dénivelé : 2 376 m D+
  6. Départ - Arrivée : Doucy-en-Bauges - Le Nant Fourchu
  7. Période : de mars à novembre

→ Jour 1

8,5 km / 900 m D+ / 4h30

  1. Départ : parking Les Cornes
  2. Arrivée : refuge non-gardé du Charbon
  3. Distance : 8,5 kilomètres
  4. Dénivelé : 900 mètres D+
  5. Temps : 4h30

Paris. Rendez-vous à 6h30 sur le quai de la gare de Lyon, pour rejoindre Chambéry. Après un changement et un passage à la boulangerie, on prend un taxi vers le parking des Cornes de Doucy-en-Bauges, point de départ de notre randonnée dans le massif des Bauges. L'étape du jour nous mène à la Dent des Portes (1 932 mètres). La forêt laisse place à la roche, le paysage s'ouvre. On suit le chemin de crête pour descendre dans la combe en face nord. Au loin, on aperçoit déjà le refuge du Charbon, dont les treize places se révèlent déjà occupées. Heureusement, on a prévu les tentes – que l'on n'est pas mécontents d'utiliser après les avoir portées toute la journée !

→ Jour 2

13 km / 1 000 m D+ / 5h30

  1. Départ : refuge non-gardé du Charbon
  2. Arrivée : refuge non-gardé de Bonverdan
  3. Distance : 13 kilomètres
  4. Dénivelé : 1 000 mètres D+
  5. Temps : 5h30

La toile encore pleine de rosée, on enfile nos chaussures pour aller petit-déjeuner au refuge. Des parapentistes tournoient dans le ciel et viennent se poser à quelques mètres. On se met en route sous les sifflements d'un chamois. Notre itinéraire se poursuit par la descente dans la combe d’Ire puis l'ascension vers le Pas de l’Ours. On longe les parois vertigineuses de l'Arcalod, point culminant du massif. Un filet de fumée s’échappe entre les arbres, preuve que le refuge n'est plus très loin – et qu’il est déjà occupé ! On fait connaissance avec les autres randonneurs en préparant le dîner. Soudain, la bonbonne de gaz du réchaud se met à fuir, le feu dans le poêle s’éteint, l’eau bouillante déborde de la casserole... et la soirée prend fin. C'est peut-être un signe, alors on file au lit.

→ Jour 3

8,75 km / 476 m D+ / 4h00

  1. Départ : refuge non gardé de Bonverdan
  2. Arrivée : parking du Nant Fourchu
  3. Distance : 8,75 kilomètres
  4. Dénivelé : 476 mètres D+
  5. Temps : 4h00

Il fait encore nuit quand on quitte le refuge vers le col d’Orgeval. On cache nos sacs derrière un arbre pour entreprendre l'ascension de la pointe de la Chaurionde – réputée plus accessible que la pointe d'Arcalod tout en offrant un panorama aussi beau. En effet, le sommet nous offre une vue à 360 degrés sur tout le massif des Bauges. Deux trailers, père et fils, nous rejoignent. Un combat topographiques s’engage : pics, vallées, aiguilles, monts... C'est à qui pourra en pointer un maximum. Puis il est l'heure de descendre. On retrouve la forêt et son tapis de feuilles multicolores jusqu'au parking de Nant Fourchu, où un taxi nous attend. On s'y installe, soulagés, mais pas pressés de rentrer pour autant. Un dernier arrêt à la fromagerie et on reprend le train à Chambéry. Trois heures plus tard, voilà déjà Paris.

Bon à savoir pour votre randonnée dans les Bauges

Coté Pratique

  1. Pour cet itinéraire, on s’est principalement servi de la carte IGN 3432 OT Top 25 Massif des Bauges.
  2. Le bivouac est interdit dans la réserve. Comme nous, misez sur les cabanes, abris et refuges non-gardés, mais emportez tout de même une tente — que vous êtes autorisés à planter à proximité — au cas où ils soient déjà complets. Bien sûr, veillez à respecter les conseils de bonne conduite en cabane non-gardée.
  3. Notre itinéraire ne passant par aucun village où se ravitailler, nous avons emporté avec nous toute la nourriture nécessaire pour trois jours de randonnée, ainsi qu'un filtre pour remplir nos gourdes dans les points d'eau en toute sécurité et réhydrater nos lyophilisés.
  4. Arrivés en train, un taxi nous a menés au point de départ de notre randonnée dans le massif des Bauges, et du point d'arrivée jusqu'à la gare pour rentrer. C'est bien pratique — et les chauffeurs de taxi ont souvent de bons conseils ou des histoires sur la région à raconter — mais mieux vaut le réserver en avance.
  5. À côté de la randonnée, le massif des Bauges est aussi une destination idéale pour partir en itinérance à vélo (le Tour de France y passe régulièrement). Le Tour des Bauges à vélo chemine sur 130 kilomètres et on y compte de nombreux prestataires labélisés "Accueil Vélo".

Écosystème

  1. Au coeur du parc se trouve la Réserve nationale de chasse et de faune sauvage (RNCFS) des Bauges — reconnue à l'international pour ses études sur le chamois — qui assure la préservation de la biodiversité à travers une bonne cohabitation des activités pastorales, forestières et des loisirs, dont la chasse (ouverte entre septembre et janvier, renseignez-vous sur les dates exactes et portez des couleurs vives pour vous faire remarquer). Cet espace naturel de 5 200 hectares est soumis à une réglementation stricte à consulter avant de partir et à respecter tout au long de votre randonnée dans le massif des Bauges.
  2. Les amateurs de géologie, spéléologie et canyoning peuvent aussi se régaler avec le parc naturel régional des Bauges et sa cinquantaine de géosites exceptionnels, parmi lesquels la grotte de Prérouge et le Canyon du Pont du Diable.
Pour aller plus loin : Le guide complet de la réglementation du bivouac et du camping sauvage en France
Un magnifique ciel étoilé observé lors de notre randonnée dans le massif des Bauges

Comment se rendre dans les Bauges ?

Au croisement de plusieurs grandes agglomérations, les sentiers des Bauges sont facilement accessibles en transports en commun, en partant à pied depuis les gares.

En train

Chambéry dispose d’une gare TGV disposant de liaisons quotidiennes avec Paris. Nous sommes partis de Paris Gare de Lyon à 06h55 pour arrivée à Chambéry - Challes-les-Eaux à 10h33. Moins de quatre heures pour passer des trottoirs parisiens à l'air frais des montagnes ! Des trains régionaux relient également Chambéry à Annecy, Lyon, Grenoble, Bourg-Saint-Maurice, Modane…

En bus

Trois compagnies de bus (BlaBlaBus, FlixBus et Francony) desservent la gare routière de Chambéry depuis de nombreuses villes de France et d'Europe, et la région bénéficie elle-même d'un important réseau. Une dizaine de lignes relient Chambéry à d’autres villes de Savoie, et quelques lignes des réseaux Cars Région Isère (lignes T41 et T83) et Cars Région Ain (ligne 173) aux départements voisins. Il y a des transports l'été et l'hiver avec Synchro Montagne vers les stations mais pas en intersaison.

En covoiturage ou autopartage

Au delà des plateformes de covoiturage nationales bien connues, le territoire de Grand Chambéry bénéficie du service Synchro Covoiturage (l'été et l'hiver) qui permet de rejoindre les Bauges facilement depuis l'agglomération. Deux possibilités :

  1. le covoiturage spontané : il suffit de vous rendre à l’arrêt de covoiturage le plus proche, d'appuyer sur un bouton pour vous signaler et d’attendre qu’un véhicule s’arrête.
  2. le covoiturage organisé : en passant par la plateforme de covoiturage régionale Mov’ICI, via l’application gratuite ou le site Internet.

Sinon, il existe aussi la solution de l'autopartage avec Citiz pour rejoindre le cœur des Bauges. Les Citiz sont au pied des gares et il existe des stations un peu partout sur le territoire.

Savoir s'orienter est clé pour votre randonnée dans le massif des Bauges

Les liens utiles pour organiser votre randonnée dans le massif des Bauges

  1. Le site du parc naturel régional des Bauges permet de découvrir ce territoire préservé. Vous y trouverez les cartes du parc, les chartes, des informations sur la faune, la flore, la géologie, les événements...
  2. Le site internet de l'office de tourisme de Chambéry Montagnes pour des idées d'itinéraires, des conseils, des brochures...
  3. Le compte Instagram @massifdesbauges offre des conseils d'itinéraires ainsi que des bonnes pratiques à adopter pour une randonnée dans le massif des Bauges.
  4. Le site internet Synchro Chambéry regroupe toutes les informations nécessaires pour se déplacer sur le territoire.
  5. Le détail de notre itinéraire sur Komoot

Photos : Cécile Chabert

Coffret RV

Recto Verso : le point de départ de l'aventure en France

Retrouvez cet itinéraire et plus d'une centaines d'autres dans nos packs d'extensions Recto Verso©

40.00€
Découvrir

Plus de guides en vous inscrivant à la Newsletter Recto Verso

On ne vendra jamais votre adresse. Newsletter envoyée toutes les deux semaines. Désabonnement en un clic.

Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.

Partager

https://www.rectoverso.co/itineraires/randonnee-massif-bauges

Merci d'avoir lu cet article

Cela fait 10 ans qu'on parcourt la France et l'Europe de long en large et en travers. Pour découvrir de nouveaux horizons par vous même et soutenir notre média, découvrez nos coffrets Recto Verso

Bivouac spontané
Photos :
En partenariat avec

Thématiques

No items found.
France

Partager

https://www.rectoverso.co/itineraires/randonnee-massif-bauges

Découvrez 3 autres itinéraires

3 jours de randonnée sur la Grande Traversée du Jura

Un itinéraire réalisé par Recto Verso

Le Cape Wrath Trail : 7 jours de randonnée dans les Highlands écossais

Un itinéraire réalisé par Recto Verso

Le Tour des Fiz : 4 jours de rando au cœur de l’automne

Un itinéraire réalisé par Recto Verso