Randonner avec son chien : conseils et bonnes pratiques

Randonner avec son chien : conseils et bonnes pratiques

Thématiques

Vous souhaitez randonner en compagnie de votre chien adoré mais vous êtes à la recherche de conseils pour que votre escapade soit sereine et agréable ? Avec son Border Collie Nara, Clément Lucchesi a parcouru parmi les plus beaux sentiers de randonnée de France : du Morvan au Queyras, en passant par le Jura… Dans ce guide complet, il nous livre toutes ses astuces pour que vous puissiez vous aussi profiter pleinement de chaque pas en compagnie de votre compagnon à quatre pattes.

Table des matières

Randonner avec son chien

Partir en randonnée avec son chien pendant plusieurs jours permet de partager des moments privilégiés avec son compagnon. Mais randonner avec son chien ne s’improvise pas. Cela nécessite de l’entrainement et quelques bonnes pratiques à mettre en place, pour vous comme pour lui : préparation, équipement, réglementation… Voici tous nos conseils pour partir à l’aventure accompagné de votre fidèle animal de compagnie.

Notre guide complet pour apprendre à randonner avec son chien en toute sérénité.

Où randonner avec son chien en France ?

Il y a beaucoup d’espaces naturels référencés et les règles ne sont pas les mêmes selon où vous souhaitez randonner avec votre chien.

{{bloc-eshop}}

Les Parcs Nationaux

Les Parcs Nationaux sont généralement interdits aux animaux de compagnie, pour préserver la faune et la flore locales. Cependant, il existe quelques exceptions à cette règle. Vous pourrez donc emmener votre chien — tenu en laisse — dans les parcs suivants :

  1. Le Parc National des Calanques
  2. Le Parc National des Cévennes
  3. Le Parc National de la Réunion
  4. Le Parc National de la Guadeloupe
Attention : les règlementations évoluent au fil du temps, pensez à vérifier sur les sites des parcs avant de partir !

Les Parcs Naturels Régionaux

Il n’y a généralement pas de contraintes pour randonner avec son chien dans les Parcs Naturels Régionaux, hormis sur certaines portions généralement délimitées par des Réserves Naturelles. Par exemple, la Réserve Naturelle des Hauts Plateaux du Vercors et la Réserve Naturelle de la Haute Chaine du Jura sont interdites aux chiens. En revanche, elles ne recouvrent pas les massifs complets, il suffit donc d’éviter les délimitations des zones (parcs nationaux ou réserves naturelles), que vous pourrez retrouver en détails sur les sites en questions.

Le groupe Dog Hiking a aussi développé une carte regroupant toutes les zones où il est interdit de randonner avec son chien.

À lire aussi : Le guide complet de la réglementation du bivouac et du camping sauvage en France

Quel équipement pour randonner avec son chien ?

Du plus évident au plus spécifique, voici le tour des équipements à ne pas oublier pour partir sur les sentiers de randonnée avec son chien.

La laisse

Pour rester libre de ses mouvements, en particulier avec des bâtons, il faudra prévoir une laisse qui puisse s’accrocher à son sac à dos donc avec une longueur suffisante. Attention à ne pas la prendre trop longue pour éviter qu’elle ne s’accroche à des rochers ou buissons.

Le harnais et le sac de bât

Le collier n’est pas adapté pour ce type d’activité. Un harnais avec un bon maintien est conseillé. Dans l’idéal, le harnais doit permettre de porter son chien. Sur certaines portions, il est parfois nécessaires de l’aider un peu. Une autre option à considérer sérieusement est le sac de bât. Bien pratique pour y mettre ses croquettes et quelques accessoires. Attention cependant à ne pas dépasser les 10% de son poids pour ménager votre chien.

La pince à tique

Appelée aussi tire-tic, elle vous sera utile pour votre chien comme pour vous, car la maladie de Lyme est tout sauf un plaisir. Si vous voulez tout comprendre sur son utilisation, allez jeter un oeil à la première vidéo du Recto Verso Tour la « Trans’Armoricaine ».

Gamelle pliable et croquettes

Une gamelle fera l’affaire (une seule suffit pour l’eau et les croquettes). Concernant les croquettes, prévoyez une quantité légèrement supérieure à celle habituelle pour compenser les efforts physiques de votre animal. Si vous prévoyez une longue randonnée, il est possible d’envoyer les croquettes à l’avance : soit dans un gite où vous passez la nuit, soit en bureau de poste (vérifiez les horaires dans les bureaux de villages isolés).

Aussi à l'aise sur sentier que dans la neige, randonner avec son chien peut se faire sur tous les terrains.

Pour l’hiver et les nuits froides

Selon les conditions météos (neige, glace…) ou la nature de la roche qui peut être abrasive (calanques ou le GR20 par exemple), un baume de protection des coussinets ne lui fera pas de mal en fin de journée. Durant l’hiver ou en cas de bivouac en pleine montagne l’été, une petite couverture polaire lui permettra aussi de se protéger du froid (cela dépend bien entendu de la race de votre chien, un Husky aura moins froid qu’un Jack Russel à poil ras).

Comment préparer son chien pour une randonnée ?

L’entraînement

De la même manière que vous vous préparez pour un trek, il faudra également entraîner votre chien pour la randonnée. Le plus facile est de commencer par des randonnées à la journée en allongeant la distance progressivement. Vous pouvez ajouter le sac de bât si vous faites le choix de partir avec, en ajoutant très progressivement du poids (n’oubliez par la règle des 10% !). Une fois habitués à randonner sur des longues distances, vous serez tous les deux prêts à partir !

Les nuits en bivouac

Si vous dormez en tente, le familiariser avec ce drôle d’habitat lui permettra de ne pas s’inquiéter la première nuit. Si vous avez un jardin c’est plus simple, mais rien n’empêche de planter la tente lors d’une randonnée à la journée pour lui faire découvrir à ce moment.

Consulter son vétérinaire

La race de votre chien est très importante car ils ne sont pas tous égaux devant l’effort. Le mieux est de demander à son vétérinaire qui validera son état de santé, son âge, sa croissance et sa condition physique.

Les points de vigilance

Certains dangers propres aux chiens sont à considérer durant la randonnée. Hydratation, alimentation, contact avec les autres animaux, insectes ou plantes… Voici les quelques points de vigilance à prendre compte avant de partir.

L’eau

Le problème se pose moins en montagne avec les nombreux lacs et ruisseaux, mais comme pour vous l’accès à l’eau est primordial. Dans certains cas il faudra prévoir une bonne ration car c’est surtout une fois le bivouac posé que votre chien boira le plus – après son repas. Si vous doutez de la qualité d’une eau stagnante, une règle facile à appliquer : si vous n’y mettriez pas la main, ne le laissez pas boire !

Tiques, serpents et chenilles

Certains animaux sont à surveiller impérativement. Premièrement, les tiques qui peuvent transmettre la maladie de Lyme à l’homme. Méfiez-vous aussi des morsures de vipères. Elles peuvent être mortelles sur le long terme. Leurs morsures sont susceptibles d’endommager des organes vitaux. Enfin, les chenilles processionnaires (dont nous vous parlions pendant notre randonnée de 3 jours dans les Cévennes) peuvent provoquer une nécrose de la langue entrainant la mort de votre animal.

Les patous

Les patous peuvent être délicats à gérer si jamais vous passez à proximité d’un troupeau. C’est d’ailleurs le cas pour les humains aussi. Difficile de donner des conseils car cela dépend de la nature du chien. Si le chemin le permet, le mieux est de contourner les troupeaux et donc les patous. Si vous arrivez trop proche et que les patous s’approchent, adoptez une attitude censée : gardez votre chien en laisse et laissez les patous faire leur boulot d’intimidation. Forcer le passage sera alors un pari plus que risqué.

Les épillets

Les épillets sont des herbacées de la famille de céréales. Leur particularité est de s’enfoncer dans des orifices en continu du fait de leur forme (œil, truffe, coussinets). Il ne faut pas hésiter à vérifier si on en voit sur le chemin.

Pas de panique ! Tous ces points sont faciles à régler si vous gardez votre chien en laisse et que vous respectez les bonnes pratiques.

{{bloc-eshop}}

Les bonnes pratiques pour randonner avec son chien

Lors d’une randonnée avec son chien, que la réglementation locale l’impose ou pas, le plus sage est de le garder en laisse derrière vous. Cela lui évitera :

  • Les mauvaises rencontres avec les points évoqués plus tôt (patous, vipères…)
  • De courser des animaux sauvages (marmottes, chevreuils), ce qui peut provoquer un grand stress pour la faune locale.
  • Qu’il parcourt trois fois la distance quotidienne en faisant des allers-retours.
  • De faire peur aux randonneurs qui pourraient arriver depuis le chemin opposé et qui auraient peur des chiens.
  • Une rencontre avec un autre chien qui pourrait dégénérer.
  • Si malgré tout, vous souhaitez randonner avec votre chien détaché, son rappel devra être irréprochable. Un rappel avec une forte stimulation est à bien travailler en amont.
  • Prévoyez des pauses courtes mais nombreuses, idéalement à l’ombre, et en l’obligeant à se coucher pendant 10/20 minutes.
  • Pour la nuit, il est possible de le faire dormir avec vous ou dans l’abside de la tente : cela dépend de la taille disponible. Sachant que l’option abside est moins sécuritaire car il sentira plus facilement les animaux autour. Alors que près de vous, il sera plus en sécurité (et vous aussi).
Clément randonne avec son chien depuis des années

Ça y est, vous êtes prêt.e.s à vous lancer sur les sentiers pour une randonnée itinérante avec votre chien. Pour débuter, on vous conseille un format court de 2/3 nuits. Pour trouver une aventure, n’hésitez pas à utiliser la méthode Recto Verso. Il y a pleins de destinations hors Parcs Nationaux à découvrir, avec son chien.

Coffret RV

Recto Verso : le point de départ de l'aventure en France

Retrouvez cet itinéraire et plus d'une centaines d'autres dans nos packs d'extensions Recto Verso©

40.00€
Découvrir

Plus de guides en vous inscrivant à la Newsletter Recto Verso

On ne vendra jamais votre adresse. Newsletter envoyée toutes les deux semaines. Désabonnement en un clic.

Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.

Partager

https://www.rectoverso.co/tutoriels/randonner-avec-chien-conseils-bonnes-pratiques

Merci d'avoir lu cet article

Cela fait 10 ans qu'on parcourt la France et l'Europe de long en large et en travers. Pour découvrir de nouveaux horizons par vous même et soutenir notre média, découvrez nos coffrets Recto Verso

Bivouac spontané
Photos :
Clément Lucchesi & Nuno Pires
En partenariat avec
No items found.

Thématiques

Fontainebleau, France

Je vis à Fontainebleau et j'aime les randonnées à la journée, les treks en itinérance, les voyages en train de nuit et les couleurs de l'aube. J'aime les rencontres toujours pleine de surprise avec la faune sauvage. J'essaie d'immortaliser ces moments suspendus - seul avec la nature - en prenant des photos.

Partager

https://www.rectoverso.co/tutoriels/randonner-avec-chien-conseils-bonnes-pratiques

Découvrez 3 autres tutoriels

Le guide complet de la réglementation du bivouac et du camping sauvage en France

Le guide complet de la réglementation du bivouac et du camping sauvage en France

Un tutoriel réalisé par Recto Verso
Tout savoir pour débuter l’alpinisme : le guide complet

Tout savoir pour débuter l’alpinisme : le guide complet

Un tutoriel réalisé par Mathias Riquier
Comment entretenir son matériel outdoor : 5 réparations à faire soi-même

Comment entretenir son matériel outdoor : 5 réparations à faire soi-même

Un tutoriel réalisé par Mathias Riquier