La petite traversée des causses en 4 jours de rando-bivouac

La petite traversée des causses en 4 jours de rando-bivouac

Thématiques

Quatre semaines, quatre aventures, quatre régions. Le 22 avril débutait avec "la petite traversée des causses"  le Recto Verso Tour, un tour de France de l’aventure en rando et à vélo, construit en suivant notre méthode Recto Verso.

Pour cette première étape, nous avons pris la direction des causses, ces hauts plateaux calcaires arides situés au sud-ouest du massif Central. Au programme : une randonnée de quatre jours en autonomie au cœur de l’une des régions les moins densément peuplées de France. Après avoir suivi notre aventure en live sur nos réseaux sociaux, retrouvez ici tous les détails pour partir à votre tour sur "La petite traversée des causses".

Le Recto Verso Tour est rendu possible grâce à nos partenaires, qui nous ont permis de nous équiper (Columbia), nous protéger du soleil (Oakley), de nous guider (Komoot) et de créer de belles images (Fujifilm). Merci à eux !

Table des matières

Notre itinéraire

  • Durée : 4 jours
  • Difficulté : intermédiaire
  • Type : itinérance
  • Distance : 76 kilomètres
  • Dénivelé : 3100 mètres D+
  • Départ : Sainte-Enimie – Arrivée : Millau
  • Période : d'avril à octobre

« La petite traversée des causses », une aventure Recto Verso

Pour définir les contours de notre randonnée dans le massif Central, nous avons tout simplement suivi la méthode Recto Verso, étape par étape. Nos contraintes de départ étaient simple :

  • Activité : randonnée
  • Profil : intermédiaire, soit une petite vingtaine de kilomètres de marche par jour
  • Durée : entre 4 et 5 jours
  • Région : le plateau des causses et ses gorges, pour profiter d'une météo propice à la randonnée en plein mois de mai (les beaux jours n'étaient pas encore arrivés en France) et visiter l'un des coins le moins peuplé de l'hexagone.
  • Type : une itinérance sous forme de traversée des causses

Après avoir traversé une partie de cette région à vélo l'année dernière, nous avons eu envie d'explorer en profondeur certains de ses recoins à pied. De plus, nous avions la ferme envie d'une traversée. C'est donc de l'orée du Parc National de Cévennes que nous avons débuté notre aventure pour rejoindre le Parc naturel régional des Grands Causses.

{{bloc-eshop}}

Selon la carte, plusieurs sentiers de grande randonnée traversent la région, le GR®62 et le GR®60, GR®6. Plusieurs points d'intérêt y sont aussi mentionnés, parmi lesquels le numéro 629 et 625. Coup d'œil au verso : Le 629 correspond aux gorges du Tarn, des gorges creusées par le Tarn qui sont parmi les plus hautes d'Occitanie. Le 625 correspond au causse Méjean, un des hauts plateaux formés de reliefs calcaires. Bref, un coin entre gorges et steppes qui promet de beaux dénivelés.

Tracer son itinéraire

On décide donc de débuter notre aventure à Sainte-Enimie, un village situé dans les gorges du Tarn, à cheval entre le causse Sauveterre et le causse Méjean. Pour clôturer cette aventure, nous rejoignons la ville de Millau, située dans le Parc naturel régional des Grands Causses. Entre ces deux points, nous traçons avec Komoot un itinéraire passant entre plusieurs gorges comme celles du Tarn, de la Jonte et du Dourbie. Mais aussi, à travers deux causses emblématiques, le causse Méjean et le causse Noir.

Côté organisation et matériel, nous avons opté pour une itinérance en bivouac et en totale autonomie. Étant en pleine saison creuse et dans une région plutôt désertique, nous ne pouvons compter que sur nous-même pour nous nourrir et nous loger. Notre liste complète de matériel est détaillée en fin d'article. Pour l'équipe, Thomas et Marion des Others se chargeront de relater et d'organiser l'aventure, Charlotte des photos et Thibault des images du film.

Itinéraire de la petite traversée des causses.
Panneau de la petite traversée des causses.

Les causses : un paysage de steppes et de roches

Pour cette première aventure du Recto Verso Tour 2023, nous traversons les pelouses sèches du causse Méjean puis les forêts de pins sylvestres du causse Noir. Mais qu'entendons-nous par causse ?

Les causses sont de vastes et hauts plateaux calcaires du centre et du sud-ouest de la France, arides et creusés de profondes vallées. On retrouve ces paysages de pierre aux alentours de 850 m et 1100 m d’altitude. Ils sont constitués de couches calcaires sédimentaires datant du Jurassique. Il y a 200 millions d'années, la mer recouvrait encore ces territoires. Avec le temps, l'eau disparu par la poussée des Alpes et des Pyrénées. Ce phénomène fractura le sol des causses pour donner naissance aux vastes canyons et gorges que nous connaissons aujourd'hui, sous le nom de : gorges du Tarn, De la Jonte et de La Dourbie. Mais aussi, à la formation de nombreuses galeries souterraines qui fera longtemps de la région l'Eldorado de la spéléologie. Edouard-Alfred Martel, considéré par beaucoup comme le fondateur de la spéléologie moderne, a sillonné de long en large les cavités des causses.

{{bloc-newsletter}}

Le sol calcaire et poreux des causses ne permet pas la formation de rivière sur son territoire. Il en résulte, un sol pauvre en eau au paysage fait de pelouses sèches. Ces larges étendues de steppes sont parsemées de Buis, de Genévrier et de Pins sylvestres. Au milieu de cette végétation se dégage de nombreuses formations calcaires. En effet, l'érosion crée ainsi des paysages ruiniformes et chaotiques tels que les arcs de Saint-Pierre ou le Chaos de Pierres à Montpellier-le-Vieux. Pour cette rando en autonomie, notre tracé entre ces vieilles pierres et ces panoramas arides nous promettent une vraie traversée du désert.

Paysage désertique de la petite traversée des causses.

→ Jour 1 : Sainte-Enimie – Hures-la-Parade

16,6 km / 800 m D+ / 5h00

Le tracé de l'étape sur Komoot : la petite traversée des causses, jour 1

Arrivé la veille à Sainte-Enimie, on commence la journée avec 700 m de D+ pour se mettre en jambes. On évolue dans le causse Méjean... Au alentour d'Hures-la-Parade, on décide d'installer notre bivouac pour passer la nuit. On termine la journée sur un ciel étoilé et une verveine citronnée produite par le père de Bastien.

→ Jour 2 : Hures-la-Parade – Saint-Pierre-des-Tripiers

17,4 km / 320 m D+ / 5h00

Le tracé de l'étape sur Komoot : la petite traversée des causses, jour 2

Reposés après cette première nuit, on avale notre petit-déjeuner et nos premiers kilomètres sans soucis. La route s'annonce sans grand dénivelé aujourd'hui. On avance au travers des paysages désertiques du causse Méjean. Le soleil au zénith sonne l'heure du déjeuner. En milieu d’après-midi, on passe aux Arches de Saint-Pierre, on profite de ce coin d'ombre pour faire une petite pause bien méritée. Ça nous a requinqué pour atteindre notre bivouac pour la nuit, Saint-Pierre-des-Tripiers.

→ Jour 3 : Saint-Pierre-des-Tripiers – La Roque-Sainte-Marguerite

22 km / 830 m D+ / 7h00

Le tracé de l'étape sur Komoot : la petite traversée des causses, jour 3

Départ à 8h30, une grosse journée nous attend. On traverse de grandes forêts de pins avant de descendre sur le charmant village du Rozier. On espère y trouver un bon plat du jour pour nous remettre de ce dénivelé. Malheureusement, les restaurants ne servent qu’à boire en saison creuse. On se contente d'une fin de fromage pour nous donner des forces avant une sérieuse montée sous le cagnard. Arrivés en haut, la vue sur les gorges de La Jonte est magnifique. Un plateau entre plaine et roche nous attend pour planter notre tente. Après, une bière tiède, un lyoph chaud et une bonne verveine, on s’endort déjà sous le ciel étoilé.

La petite traversée des causses

→ Jour 4 : La Roque-Sainte-Marguerite - Millau

20,5 km / 520 m D+ / 6h00

Le tracé de l'étape sur Komoot : la petite traversée des causses, jour 4

Rebelote, départ à l'aurore ce matin, comme hier. On doit rejoindre Millau, la destination finale de cette traversée des causses. On commence par du bon dénivelé avant de rejoindre un chemin de terre ocre qui s’avance à perte de vue. Une grosse partie de notre sentier surplombe la gorge de la Dourbie, on marche à côté sans vraiment l'approcher jusqu'à Millau et son viaduc monumental. On fête notre arrivée avec une boisson fraîche en terrasse et on embarque déjà pour notre train de retour.

Bon à savoir

La gestion de l'eau :

  1. Prévoyez toujours au minimum 3l d'eau par jour et par personne pour boire et vous faire à manger. Repérez et tracez votre itinéraire en fonction de l'eau.
  2. Veillez à passer au moins une fois par jour à proximité d'un point d'eau (sources, villages, cimetières...).
  3. Si vous ne passez pas près de point d'eau potable, munissez-vous de pastilles purifiantes ou de filtres à eau.

Sortez vos jumelles :

  1. Les gorges de la région offrent un refuge parfait pour nos amis à plumes. 140 couples de vautours fauves survolent les environs, aux côtés de vautours moines et de vautours percnoptères, une espèce réapparue toute seule après une longue période d’absence. Alors levez les yeux au ciel, ça vaut le détour !

Bivouac en autonomie :

  1. Le bivouac est autorisé dans les causses, à condition de rester dans un périmètre de 50 m autour des sentiers.
  2. Les villages sont rares dans la région et les restaurants sont fermés en période creuse (période creuse en avril-mai). Pensez à toujours emporter du liquide avec vous, nombreux commerces n'acceptent pas la carte.
  3. Munissez-vous de lyophilisés (soupes, nouilles, plats...) ou de nourriture déshydratée pour le soir, leur faible poids vous permettront d'en transporter pour plusieurs jours.
  4. Pour le matin, nous avons opté pour du porridge aux fruits secs. Le midi, nous déjeunions le célèbre trio : miches de pain, saucissons, fromages. Une opportunité de goûter quelques produits de la région et quitter la routine du lyoph.
  5. N'hésitez pas à amener des barres avec vous, nous en comptons 4 par personne et par jour. La marche, ça creuse !
  6. Si vous comptez faire des photos, de la vidéo ou utiliser votre téléphone pendant cette aventure, partez avec des batteries portables.

Nos trois types de chaussures de rando

Fidèle au rendez-vous, Columbia nous équipe à nouveau sur cette seconde édition du Recto Verso Tour, côté vêtements ou sacs à dos. On a également testé leurs différents modèles de chaussures, on vous explique tout pour trouver la bonne tige à votre pied.

Les tiges basses

Elles sont souples et légères. Elles favorisent la liberté de mouvement et sont ainsi utilisées pour le trail, la randonnée légère et les sorties dynamiques sur terrains plats. En revanche, elles sont souvent plus fragiles que les autres modèles.

Les tiges mid

À la croisée des chemins entre tiges basses et tiges hautes, les chaussures tiges mid (pour middle) sont polyvalentes : elles protègent les chevilles tout en restant plus souples et plus légères que les tiges hautes. Un bon compromis pour évoluer sur divers types de terrains !

Les tiges hautes

Elles enserrent complètement la cheville au-dessus de la malléole. Elles offrent un bon maintien pour affronter tout type de terrain en sécurité et sont donc idéales pour l’alpinisme, pour des randonnées longues ou techniques en zone montagneuse, mais sont plus lourdes.

Chaussure de Marion lors de sa traversée des causses.
La petite traversée des causses en autonomie.

Sur nos sacs : conseils, réglages et remplissage

  1. Nous sommes partis avec des sacs de 40l, au total, nous devions porter environ 15 kg par jour. Heureusement, en mangeant, ils sont de jour en jour, un peu moins lourds.
  2. On vous invite à aller voir la vidéo, pour voir la liste complète du matériel emporté avec nous. Pensez chaque jour à bien régler vos sacs à dos avant de partir.
  3. Bien remplir votre sac vous évitera les maux de dos. Placez les éléments lourds au milieu du sac, le plus proche de votre colonne vertébrale (tente placée verticalement, réchaud, popote), les éléments de poids moyens dont vous n’aurez besoin que le soir (duvet, matelas, vêtements de rechange) au fond du sac et les éléments légers que vous devez garder à portée de main en haut du sac (polaire, veste imperméable…). Réservez les diverses poches pour tous les éléments secondaires (crème solaire, cartes, lunettes de soleil…).
  4. Pour bien régler votre sac à dos. Remplissez votre sac à dos, mettez-le sur votre dos et desserrez toutes les sangles (1). Déposez la ceinture ventrale sur vos hanches et serrez la doucement. La ceinture doit appuyer sur vos hanches sans les compresser (2). Tirez ensuite les bretelles jusqu’à sentir le poids du sac sur l’avant des épaules (3). Serrez les sangles de rappel de charge, situées sur les bretelles, pour répartir le poids sur l’arrière des épaules. Attention, si les bretelles remontent, c’est que c’est trop serré (4). Enfin, serrez légèrement la sangle pectorale jusqu’à ce qu’elle soit tendue, sans couper votre respiration (5).
À lire aussi : Comment choisir son sac de randonnée ? 8 critères indispensables
Paysage de la traversée des causses.

Comment se rendre dans les causses ?

La route est longue pour rejoindre Sainte-Enimie de Paris. Nous avons commencé ce périple en train pour rejoindre la gare de Clermont-Ferrand. Ensuite, un bus de région nous a permis de rejoindre Marvejols. Nous avons passé la nuit-là. Et le lendemain, un taxi nous a emmenés jusqu'à Sainte-Enimie. Pensez à réserver en avance. Le covoiturage ou le stop est également une bonne solution pour se rendre dans la région, mais notre timing était un peu serré pour compter dessus.

  1. Aller :
    gare de Paris Bercy 17h57 à gare de Clermont-Ferrand 21h35 en train + un bus de région de Clermont-Ferrand 21h50 à Marvejols. Un taxi le lendemain (40min - 30km) pour rejoindre Sainte-Éminie.
  2. Retour :
    départ de Millau 17h38 pour Beziers 19h32, correspondance à Béziers à 19h48  pour Toulouse Matabiau 21h pour prendre la correspondance de 22h en train de nuit Toulouse Matabiau- Paris Austerlitz. Arrivée à Paris à 6h50 le lendemain.
Appareil utilisé lors de notre traversée des causses.
La seule règle importante de cette traversée des causses.

Les liens utiles pour organiser votre traversée des causses

Coffret RV

Recto Verso : le point de départ de l'aventure en France

Retrouvez cet itinéraire et plus d'une centaines d'autres dans nos packs d'extensions Recto Verso©

40.00€
Découvrir

Plus de guides en vous inscrivant à la Newsletter Recto Verso

On ne vendra jamais votre adresse. Newsletter envoyée toutes les deux semaines. Désabonnement en un clic.

Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.

Partager

https://www.rectoverso.co/itineraires/petite-traversee-causses-randonnee-bivouac

Merci d'avoir lu cet article

Cela fait 10 ans qu'on parcourt la France et l'Europe de long en large et en travers. Pour découvrir de nouveaux horizons par vous même et soutenir notre média, découvrez nos coffrets Recto Verso

Bivouac spontané
Photos :
Charlotte Lindet
En partenariat avec

Depuis plus de 80 ans, Fujifilm est à la pointe de l’innovation dans tous les secteurs de la photographie et notamment dans le domaine de la prise de vue avec la Série X d’appareils photos numériques hybrides. Pour cette seconde édition du Recto Verso Tour, nous a à nouveau fais confiance en tant que partenaire et nous sommes reparti avec leur modèle d’appareil hybride et sportif : le Fujifilm X-H2S.

En savoir plus

Depuis plus de 80 ans, Columbia équipe les passionnés d’outdoor du monde entier, des forêts verdoyantes au sommet des montagnes enneigées. Née à Portland, dans l’Oregon, la marque conçoit des vêtements, des chaussures et des accessoires intégrant des technologies de pointe testées et éprouvées directement sur le terrain. Pour les aventurières et les aventuriers d’hier et de demain.

En savoir plus

Cet outil centré sur la planification et le partage d’itinéraires pour randonnée et vélo présente l’avantage d’être particulièrement accessible. Permettant de tracer des parcours dans le monde entier, Komoot est ouvert à celles et ceux qui veulent se laisser guider ainsi qu’aux plus coriaces souhaitant planifier leur chemin sentier par sentier. Le fond de carte est simple mais agrémenté d’une multitude de points d’intérêt et de sections conseillés par la communauté. Amu- sez-vous à tracer votre itinéraire en suivant en temps réel l’évolution du kilométrage, du dénivelé ainsi que les types de route et de sur- face.

En savoir plus

Fondée en 1975 en Californie, Oakley est une marque unique. En constante recherche de performance, Oakley est à la pointe de l’innovation et compte plus de 900 brevets déposés. Tous les produits Oakley sont conçus pour être fonctionnel, confortable, léger et performant. Cet ADN unique permet à la marque d’équiper les plus grands athlètes de la tête au pied. Lunettes, casque, textile, accessoires, pour un usage sportif ou quotidien ; Oakley saura toujours vous offrir le produit le plus performant avec un design unique.

En savoir plus

Thématiques

France

Partager

https://www.rectoverso.co/itineraires/petite-traversee-causses-randonnee-bivouac

Découvrez 3 autres itinéraires

Le Cape Wrath Trail : 7 jours de randonnée dans les Highlands écossais

Un itinéraire réalisé par Recto Verso

3 jours de randonnée sur la Grande Traversée du Jura

Un itinéraire réalisé par Recto Verso

Le Tour des Fiz : 4 jours de rando au cœur de l’automne

Un itinéraire réalisé par Recto Verso